L’association AQUAVERDE est une association à but non-lucratif fondée en 2002 dont le siège est à Genève.

Elle a pour vocation de protéger la forêt tropicale de la destruction et promouvoir des solutions intégrant d’une manière durable la gestion l’environnement et le développement humain, en respectant les cultures et la dignité des peuples autochtones.

Le but d’Aquaverde est de contribuer à ce que d’ici 2020 la majorité des peuples autochtones de l’Amazonie brésilienne aient compris le bien-fondé de la reforestation, de l’éducation, de la formation des jeunes et des programmes économiques basés sur la préservation de la forêt, qu’ils aient été témoins de la durabilité et de la rentabilité de cette voie démontrée par le peuple Surui, et qu’ils se soient embarqués dans une voie similaire, convaincus qu’il existe une alternative viable, économiquement et culturellement acceptable à la déforestation et autres pratiques destructrices.

Aquaverde soutient le peuple Surui dans la sauvegarde de son environnement et la survie sa culture, à travers le financement de son projet de reforestation, le financement d’études pour les futurs leaders Surui ainsi que le développement des capacités administratives et en termes de gestion qui y sont liés, pour qu’il puisse assurer la protection de son habitat dans la forêt amazonienne dont il a besoin pour vivre.

À l’inverse d’autres entités, la démarche d’Aquaverde est fondée sur le respect des savoirs et coutumes traditionnels renforçant ainsi les efforts les indigènes à acquérir le savoir nécessaire à la sauvegarde et à la gestion (à l’occidentale) de leur environnement social et naturel en le liant avec leur savoirs traditionnels et leur conscience d’être Un avec la forêt.